Vidéosurveillance des habitations – ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas

* Il s'agit d'une voix digitale. Certains textes peuvent ne pas être prononcés parfaitement.

De nombreux particuliers souhaitent une vidéosurveillance dans l’intérêt de la sécurité. Mais est-il vraiment légal de surveiller sa propriété privée avec une caméra ? Les propriétaires ont-ils le droit d’équiper leurs maisons de caméras vidéo ? Et qu’en est-il de la protection des données ? Un aperçu.

Chaque année, à partir du mois d’octobre, le nombre de cambriolages dans les bâtiments privés augmente à nouveau. Les cambrioleurs profitent de la tombée de la nuit pour commettre leurs méfaits – selon les statistiques criminelles de la police, la plupart des cambriolages ont lieu entre 16 et 20 heures. La bonne nouvelle : dans l’ensemble, le nombre de cambriolages en Suisse est en baisse constante depuis des années, mais il y a tout de même en moyenne 85 cambriolages et vols par introduction clandestine par jour. Les maisons individuelles et collectives privées sont le plus souvent concernées. Nous allons voir dans ce qui suit si cela est autorisé et comment les propriétaires d’immeubles et les bailleurs peuvent utiliser leurs biens avec des caméras pour les surveiller et quels sont les droits des locataires.

Vous vous intéressez à l’actualité et aux tendances du marché immobilier ? Notre newsletter vous permet de recevoir gratuitement des informations sur l’immobilier dans votre boîte aux lettres.

S’abonner maintenant à la newsletter

Dans quels cas des caméras peuvent-elles être utilisées pour surveiller une propriété privée ?

En Suisse, le principe est que la surveillance par vidéo n’est autorisée que si elle respecte les principes de légalité et de proportionnalité. Dans les immeubles locatifs, il est parfois légitime de recourir à une surveillance vidéo par caméra. Il est toutefois important de respecter la loi sur la protection des données, qui régit le traitement des données personnelles.

La question de savoir s’il est permis d’équiper une maison ou un terrain privé de caméras de surveillance doit donc être tranchée en fonction des dispositions de la loi sur la protection des données. Celui-ci complète la base légale de la protection de la personnalité, qui est garantie en Suisse par le Code civil(art. 28 et suivants CC).

La collecte de données personnelles par un système de vidéosurveillance est proportionnée s’il n’existe pas d’autre mesure moins intrusive permettant de garantir la sécurité. Par conséquent, si la protection contre les cambriolages ne peut pas être obtenue par d’autres moyens, la caméra est autorisée. Mais avant cela, il convient d’épuiser les options telles que les portes de sécurité, les serrures supplémentaires et un système d’alarme.

Si l’utilisation de caméras de surveillance est proportionnée, les données personnelles obtenues doivent être traitées conformément aux articles 12 et suivants de la LPD. LPD. Cela signifie qu’il ne doit pas être porté atteinte à la personnalité des locataires.

La question de l’installation d’une caméra de surveillance dans un immeuble locatif donne généralement lieu à une pesée des intérêts au cas par cas. En Suisse, il n’existe aucun motif légal justifiant l’installation d’une caméra de surveillance dans une maison privée. Sans le consentement des locataires, la surveillance n’est autorisée que s’il existe un intérêt privé ou public prépondérant et démontrable. Parmi les intérêts possibles d’une valeur généralement reconnue figurent, outre les considérations de sécurité, la surveillance de l’avancement des travaux. En revanche, les intérêts des locataires en matière de stockage des images et des vidéos – et donc de leurs données privées – sont en jeu.

Quelles sont les conditions d’utilisation de la vidéosurveillance ?

Quiconque souhaite utiliser une caméra de surveillance doit remplir les conditions suivantes pour la vidéosurveillance :

  • La vidéosurveillance ne doit servir qu’à la protection des personnes et des biens.
  • Les personnes concernées doivent être informées de la présence des caméras par un panneau visible ; le cas échéant, un consentement est nécessaire.
  • Les caméras de surveillance ne doivent enregistrer que les images et les vidéos absolument nécessaires.
  • Les enregistrements de la caméra ne doivent être conservés que le temps strictement nécessaire.
  • Les enregistrements conservés des caméras de surveillance doivent être protégés contre tout accès non autorisé.
  • Les caméras de surveillance privées qui enregistrent les lieux publics ou le domaine public sont illégales.

Dans les immeubles locatifs en particulier, la vidéosurveillance ne peut être utilisée que si d’autres mesures moins contraignantes, comme les systèmes d’alarme, sont manifestement insuffisantes ou impossibles à mettre en œuvre. L’atteinte à la vie privée doit être raisonnablement proportionnelle au but poursuivi.

Avant que la surveillance vidéo n’aille trop loin : que l’on soit propriétaire ou locataire, il y a quelques pièges à éviter dans les relations avec les voisins. Cet article contient plusieurs bons conseils pour planifier un voisinage agréable.

Installation et avertissement : comment la vidéosurveillance doit-elle être identifiée ?

Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence de la Suisse propose des fiches d’information sur la vidéosurveillance par des personnes privées. On peut y lire, entre autres, que la caméra de surveillance, de par sa conception, met en œuvre les principes de proportionnalité, de bonne foi et de transparence.

Cela signifie que seules les images nécessaires doivent apparaître dans le champ de prise de vue de la caméra. Dans un immeuble collectif, la caméra ne doit donc pas montrer qui entre dans quel appartement ou qui utilise quelle boîte aux lettres.

La vidéosurveillance privée doit se limiter à son propre terrain. La propriété voisine ne peut être filmée par vidéo qu’avec l’accord des voisins. Dans un immeuble avec des appartements en location ou en copropriété, les locataires doivent donner leur accord pour être filmés.

Les responsables doivent informer toutes les personnes qui pénètrent dans le champ de prise de vue de la caméra de l’existence du système de surveillance au moyen d’un panneau d’information bien visible. Cela s’applique également lorsque l’on filme par smartphone, caméra vidéo WLAN ou avec certaines applications. Si les images enregistrées sont stockées, les responsables doivent également indiquer auprès de qui les personnes filmées peuvent faire valoir leur droit d’accès. Cela inclut un moyen de contact tel qu’une adresse électronique.

Mettre en réseau tous les appareils – de la machine à café au robot tondeuse – sans fil via WLAN et les commander à distance par smartphone ? Dans notre article, vous découvrirez les avantages du Smart-Home & du Smart-Living et la contribution qu’ils peuvent apporter à votre sécurité.

Protection des données : comment les responsables doivent-ils traiter les enregistrements ?

Selon la loi fédérale suisse sur la protection des données, il existe des principes généraux de protection des données auxquels sont soumis tous les enregistrements sur lesquels des personnes identifiées ou identifiables sont reconnaissables. Une caméra de surveillance traite en permanence des données personnelles, ce qui peut porter gravement atteinte à la vie privée des personnes filmées.

En matière de vidéosurveillance, les directives suivantes s’appliquent à toutes les prises de vue sur lesquelles les données collectées pourraient porter atteinte au droit général de la personnalité :

  • Les enregistrements d’une caméra vidéo doivent être sécurisés et protégés contre l’accès de tiers.
  • Idéalement, les enregistrements des caméras sont stockés sur un disque dur local et protégés par un mot de passe.
  • Dans les magasins, la règle des 24 heures s’applique, ce qui signifie que les enregistrements doivent être supprimés au bout de 24 heures.
  • Dans le domaine privé, les enregistrements peuvent également être conservés plus longtemps. Il convient néanmoins de les éteindre le plus rapidement possible.
  • En cas d’absence, par exemple pour cause de vacances, le délai d’effacement des enregistrements de la caméra de surveillance peut également être prolongé.

Qu’en est-il des caméras de porte et de sonnette ?

De nombreux bâtiments intelligents sont désormais équipés d’une caméra de porte et de sonnette qui permet de savoir qui sonne à la porte. Ces caméras de surveillance peuvent en outre être connectées au réseau WLAN via une application et être contrôlées à l’aide d’un smartphone. La règle est qu’il n’est permis de filmer que dans le cadre privé. Les voies publiques comme le trottoir ou les propriétés voisines ne doivent donc pas être visibles sur les images de la caméra.

Vous avez besoin d’aide pour la commercialisation, la location ou la recherche d’un bien immobilier ? Nos experts vous soutiennent de A à Z et se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions sur l’immobilier et les concepts d’habitat intelligent.

Demander une consultation gratuite

Toutes les informations sont données sans garantie. Les informations contenues dans ce site Internet ont fait l’objet de recherches approfondies. Néanmoins, aucune responsabilité ne peut être assumée quant à l’exactitude des informations fournies.

En savoir plus sur l'auteur

Properti

Properti – nous offrons une expertise immobilière simple et compréhensible. Grâce à notre longue expérience et à notre focalisation sur les tendances du secteur, nous sommes toujours à la pointe de l’actualité et pouvons fournir à nos clients les informations les plus importantes sur l’immobilier.

Plus d'articles

Des questions ? Convenez maintenant d'un rendez-vous de conseil gratuit ou appelez-nous :

Calculer la valeur d'un bien immobilier

Découvrez gratuitement la valeur de marché de votre bien immobilier grâce à notre outil en ligne. En quelques minutes, vous recevrez une première analyse complète.

La recherche d'un nouveau foyer commence maintenant

A la recherche d’un nouveau bien immobilier ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider gratuitement dans votre recherche. Détendez-vous et laissez-nous faire le travail. Il est long et frustrant de chercher la maison parfaite, c’est pourquoi nous rendons ce processus aussi peu stressant que possible.

Actualités de l'immobilier

Nos publications « Insights by Properti » mettent à la disposition des acteurs du secteur immobilier des informations utiles et actualisées. Fidèle à notre approche – le marché immobilier est complexe, nous le rendons plus compréhensible.

Vous pouvez télécharger directement et gratuitement nos articles.

Ihr Download:
Checkliste für den Umzug steht fast bereit!

Dank unserer hilfreichen Checkliste geht bei Ihrem Umzug nichts verloren.

PROTECTION DES DONNEES : nous traitons vos données personnelles conformément à la loi fédérale sur la protection des données afin de répondre à votre demande. Vous trouverez de plus amples informations sur notre traitement des données personnelles, notamment sur vos droits en tant que personne concernée, dans notre Déclaration de confidentialité.

Theme Version: 1.1.4