properti

Résidence secondaire en Suisse – à quoi faut-il faire attention ?

* Il s'agit d'une voix digitale. Certains textes peuvent ne pas être prononcés parfaitement.

En Suisse, le principe de « l’unité de résidence » s’applique, ce qui signifie que vous ne pouvez avoir qu’un seul domicile au sein de la Confédération, c’est-à-dire une résidence principale. Il existe quelques exceptions pour les résidences secondaires en Suisse, comme les appartements de vacances.


Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est une résidence secondaire, comment vous inscrire pour celle-ci et ce que cela implique sur le plan fiscal. Nous abordons également la situation actuelle du marché immobilier suisse en ce qui concerne les résidences secondaires ainsi que le rôle des étrangers ayant une résidence secondaire en Suisse.


Qu’est-ce qu’une résidence secondaire ?


Au sens strict, la résidence secondaire n’est pas un domicile, mais ce que l’on appelle un séjour hebdomadaire. Cela signifie un logement utilisé par des personnes ne résidant pas dans la commune concernée. De plus, le logement ne doit pas être utilisé à des fins professionnelles ou de formation et il n’y a pas de radiation de la résidence principale. En conséquence, une deuxième maison ou un deuxième appartement sont presque toujours des logements de vacances pour des tiers.

La résidence principale est le centre géographique des conditions de vie d’une personne physique et est donc un lieu où une personne a son premier domicile. Le lieu de résidence secondaire, à ne pas confondre avec la résidence secondaire, sert de lieu de séjour à des fins de formation ou de travail. Il ne s’agit pas ici d’un domicile, mais d’un lieu de séjour pour des séjours hebdomadaires.


Selon la situation personnelle, les situations suivantes peuvent être envisagées comme lieu de séjour pour les résidents d its hebdomadaires:

  • Priorité du lieu de travail sur le lieu familial
  • Priorité du lieu familial sur le lieu de travail
  • Résidences séparées des époux
  • Résidence secondaire transfrontalière

Dans tous ces cas, il s’agit de déterminer où la personne concernée doit payer ses impôts. Il s’agit de la première résidence, c’est-à-dire de la résidence principale. En outre, la taxe sur les résidences secondaires s’applique aux logements de vacances et à d’autres situations. En revanche, les règles sont différentes pour les biens immobiliers situés à l’étranger.


Vous souhaitez acheter un autre bien immobilier ? Créez un abonnement de recherche maintenant !

Créer un abonnement de recherche


Un camping permanent est-il une résidence secondaire ?


De nombreuses personnes se demandent si le fait d’habiter sur un terrain de camping permanent compte également comme résidence secondaire. Cependant, cela n’est pas bien vu en Suisse et est même interdit dans de nombreuses communes. De plus en plus d’endroits interdisent le camping permanent afin d’éviter les parcs à caravanes. En ce qui concerne la résidence principale, c’est encore plus strict : les campeurs permanents sont souvent équipés comme une résidence principale, mais l’habitation officielle n’est guère autorisée sur les campings.

Souvent, il n’est permis de passer la nuit sur le camping que pour un certain nombre de jours. Il s’agit alors d’un congé et il n’est donc pas nécessaire de déclarer une résidence secondaire. Les personnes qui vivent exclusivement sur un terrain de camping ou dans une tiny house, par exemple, doivent déclarer ce lieu comme résidence principale ou comme résidence principale. Cependant, les communes ne veulent souvent pas que quelqu’un vive à bas prix et expulsent souvent les locataires permanents ou ne rendent possible qu’un séjour de courte durée.


Quand et comment doit-on déclarer une résidence secondaire en Suisse ?


Une résidence secondaire doit également être déclarée en Suisse. Pour cela, il est important que la personne signalante soit majeure et capable d’agir. Souvent, l’inscription du deuxième domicile est également possible en ligne via « eDéménagementCH« .


Vous avez besoin des documents et informations suivants pour déclarer votre résidence secondaire en Suisse :

  • Livret ou certificat de famille
  • Carte d’assurance maladie ou attestations d’assurance
  • Eventuellement des informations sur le chien

Si votre deuxième maison ou appartement se trouve dans la même commune, il suffit généralement d’envoyer un message en ligne au bureau d’enregistrement des habitants. N’oubliez pas que vous ne devez pas vous désinscrire. Au contraire, vous enregistrez la deuxième maison ou le deuxième appartement pour des raisons juridiques et fiscales. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le rapport de déclaration.


Qui doit payer une taxe sur les résidences secondaires ?


Une deuxième propriété est considérée comme un luxe et est donc fortement taxée. Les règles fiscales sont similaires à celles des biens immobiliers à usage permanent. Cela signifie que la valeur locative doit être imposée comme un revenu. Cela vaut également si vous ne pouvez pas utiliser la propriété de vacances toute l’année, par exemple en raison des conditions météorologiques.

Remarque: dans le canton de Berne, il existe une particularité concernant la taxe sur les résidences secondaires. Dans ce cas, seule la valeur locative pour l’impôt fédéral direct s’applique au logement de vacances. Les logements loués réduisent la valeur locative au prorata. Cependant, vous devez toujours payer des impôts sur les revenus locatifs.

La vente d’un bien immobilier secondaire est également soumise aux impôts habituels, comme l’ impôt sur les plus-values immobilières. Plus la durée de possession du bien immobilier est courte, plus l’impôt est élevé. Cela doit permettre d’éviter la spéculation immobilière, ce qui est particulièrement important pour les maisons de vacances dans les Alpes suisses.


Comment puis-je économiser sur la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ?


Si l’on est habile, on peut réaliser des économies sur la taxe sur les résidences secondaires. Par exemple, l’entretien des bâtiments recèle un grand potentiel d’économies. En répartissant les travaux d’entretien importants sur plusieurs années, on utilise le calcul de la progression.

De plus, l’effet d’économie dû à l’amortissement indirect est pertinent. Il est toutefois plus faible que pour les autres biens immobiliers, car pour l’achat de maisons de vacances et d’appartements neufs, il n’est généralement possible de s’endetter qu’à hauteur de 60 % maximum.


Domicile de vacances vs. résidence secondaire : quelle est la situation actuelle du marché des appartements de vacances en Suisse ?


Depuis 2015, la loi sur les résidences secondaires est en vigueur en Suisse. Celui-ci stipule qu’aucune nouvelle résidence secondaire ne peut être autorisée dans les communes ayant un taux de résidences secondaires supérieur à 20 pour cent. Des exceptions ne sont possibles que dans de rares cas. L’objectif est de protéger les prix et la cohésion sociale dans les lieux de vacances populaires. Les résidences secondaires régies par l’ancien droit sont maintenues et peuvent également être agrandies.

Dans le cadre de la loi sur les résidences secondaires, les cantons peuvent désigner des zones dans le plan directeur afin d’améliorer le taux d’occupation des résidences secondaires, de promouvoir l’hôtellerie et d’encourager les résidences principales à prix modérés. En outre, il est possible de transformer des bâtiments dignes de protection en résidences secondaires afin d’assurer leur conservation. Selon la protection des monuments, l’aspect extérieur de ces immeubles ne doit pas être modifié de manière significative.

Comme par le passé, la construction de nouveaux logements de vacances touristiques est autorisée en Suisse. Ceux-ci doivent toutefois être loués durablement à des hôtes de courte durée, en respectant les conditions habituelles du marché. Les logements doivent être considérés comme non disponibles à la vente.

La limite de 20 pour cent fixée par la loi sur les résidences secondaires de 2015 s’applique également ici : Dès qu’une commune tessinoise concernée présente plus de 20 pour cent de logements de vacances, elle ne peut plus en autoriser de nouveaux. Ainsi, les prix des objets disponibles augmentent. Pendant ce temps, il y a une vacance locative dans la région.


À quoi d’autre devez-vous faire attention lors de l’achat d’un bien immobilier ? Recevez maintenant la check-list à ce sujet !

Download la check-list maintenant


Etrangers ayant une résidence secondaire en Suisse : à quoi doivent-ils faire attention ?


De nombreux ressortissants étrangers, notamment des Allemands, aiment investir dans des biens immobiliers de vacances en Suisse en achetant. Mais une deuxième maison ou une résidence secondaire est également envisageable à des fins professionnelles. Tout comme les citoyens suisses , les frontaliers sont soumis à l’obligation de s’annoncer et doivent donc déclarer leur deuxième domicile.


Les personnes qui séjournent moins de 90 jours par an en Suisse en tant que personnes sans activité lucrative n’ont pas besoin d’une autorisation de séjour séparée. Toutefois, ceux qui souhaitent prolonger leur séjour doivent démontrer qu’ils disposent de moyens financiers suffisants et souscrire une assurance maladie et accident.

Les étrangers ne doivent payer des impôts pour une deuxième maison ou un deuxième appartement dans le pays que s’ils gagnent des revenus en travaillant en Suisse et s’ils séjournent plus de 6 mois par an dans le pays. Alternativement, on est considéré comme « étranger fiscal » ou « frontalier » et on paie à la place des impôts dans son pays d’origine.


C’est bon à savoir : Il existe un plafond de ce que l’on appelle les appart-hôtels avec appartements ou unités d’habitation qui peuvent être vendus à des personnes étrangères. En Suisse, cette limite est de 1.500, répartie entre les cantons. Dans des cantons comme Genève et Zurich, la vente d’appartements de vacances à des personnes étrangères est même totalement interdite. Vous trouverez ici les contingents actuels pour la vente de biens immobiliers à des personnes étrangères.


Vous souhaitez être tenu(e) au courant des articles de notre blog ? Alors inscrivez-vous ici à la newsletter de properti !

Vers la newsletter



Toutes les informations sont données sans garantie. Les informations contenues dans ce site Internet ont fait l’objet de recherches approfondies. Néanmoins, aucune responsabilité ne peut être assumée quant à l’exactitude des informations fournies.

En savoir plus sur l'auteur

properti

Properti – nous offrons une expertise immobilière simple et compréhensible. Grâce à notre longue expérience et à notre focalisation sur les tendances du secteur, nous sommes toujours à la pointe de l’actualité et pouvons fournir à nos clients les informations les plus importantes sur l’immobilier.

Des questions ? Convenez maintenant d'un rendez-vous de conseil gratuit ou appelez-nous :

Calculer la valeur d'un bien immobilier

Découvrez gratuitement la valeur de marché de votre bien immobilier grâce à notre outil en ligne. En quelques minutes, vous recevrez une première analyse complète.

La recherche d'un nouveau foyer commence maintenant

A la recherche d’un nouveau bien immobilier ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider gratuitement dans votre recherche. Détendez-vous et laissez-nous faire le travail. Il est long et frustrant de chercher la maison parfaite, c’est pourquoi nous rendons ce processus aussi peu stressant que possible.

Actualités de l'immobilier

Nos publications « Insights by properti » mettent à la disposition des acteurs du secteur immobilier des informations utiles et actualisées. Fidèle à notre approche – le marché immobilier est complexe, nous le rendons plus compréhensible.

Vous pouvez télécharger directement et gratuitement nos articles.

Ihr Download:
Checkliste für den Umzug steht fast bereit!

Dank unserer hilfreichen Checkliste geht bei Ihrem Umzug nichts verloren.

PROTECTION DES DONNEES : nous traitons vos données personnelles conformément à la loi fédérale sur la protection des données afin de répondre à votre demande. Vous trouverez de plus amples informations sur notre traitement des données personnelles, notamment sur vos droits en tant que personne concernée, dans notre Déclaration de confidentialité.

Sie haben uns vertraut

Aarau

4.2 | 5 Bewertungen

Basel

4.5 | 17 Bewertungen

Bern

4.3 | 30 Bewertungen

Burgdorf

5 | 18 Bewertungen

Luzern

4.2 | 5 Bewertungen

Lugano

0 Bewertungen

Muttenz

0 Bewertungen

Solothurn

4.4 | 13 Bewertungen

St. Gallen

4.1 | 17 Bewertungen

Waadt

0 Bewertungen

Zug

4.4 | 13 Bewertungen

Zürich

4.5 | 965 Bewertungen

Sind Sie bereits unser Kunde? Teilen Sie uns Ihre Meinung mit und helfen Sie uns, unsere Immobiliendienstleistungen in der Schweiz zu verbessern.

Sie haben eine Frage?
Unsere Expert:innen freuen sich auf Ihren Anruf.

+41 44 578 90 15

Ils nous ont fait confiance

Aarau

4.2 5 Evaluations

Bâle

4.5 17 Evaluations

Berne

4.3 30 Evaluations

Berthoud

5 18 Evaluations

Lucerne

4.2 5 Evaluations

Lugano

0 Évaluations

Muttenz

0 Évaluations

Soleure

4.4 13 Evaluations

Saint-Gall

4.1 17 Evaluations

Vaud

0 Évaluations

Zoug

4.4 13 Evaluations

Zürich

4.5 965 Evaluations
Theme Version: 1.1.4